Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Les hippopotames

Les hippopotames



Dans les rivières et les lacs d'Afrique, vit un animal réputé être le plus dangereux et le plus imprévisible de tous les animaux de ce continent : l'hippopotame.
Craint par tous, y compris les crocodiles, l'hippopotame, en apparence paisible, peut se révéler d'une agressivité incroyable.

On distingue deux genres d'hippopotames : Hippopotame commun (Hippopotamus amphibius) et l'hippopotame nain (Hexaprotodon liberiensis).

L'hippopotame est parfaitement adapté à une vie semi aquatique. Il peut voir et entendre sous l'eau.


Il est capable d'ouvrir son énorme gueule selon un angle de 150 degrés.

Leur peau, bien qu'épaisse, est très sensible. C'est d'ailleurs pour cette raison que l'hippopotame a choisi cette vie aquatique. Au cours des quinze derniers millions d'années, la forêt a largement diminué. De ce fait, il a dû trouver refuge dans l'eau.
Sa peau est dépourvue de poils protecteurs sauf au niveau des lèvres, des oreilles et du bout de la queue.
Pour lutter contre la chaleur, l'hippopotame ne dispose pas de glandes sudoripares, ni d'aucun autre moyen pour réguler sa température interne.
Par contre, les deux espèces disposent de glandes cutanées qui sécrètent un liquide oléagineux rougeâtre.
Ce liquide a un rôle protecteur vis-à-vis du soleil car il sèche hors de l'eau et forme une croûte protectrice. Il a également un rôle anti-infectieux.

Sa longévité est de 30 à 40 ans en liberté. En captivité, le record est de 54 ans.

Les hippopotames vivent en groupes de 10 à 15 individus en moyenne. Un groupe est essentiellement composé de femelles et de leurs petits. Elles restent sur un territoire contrôlé par un mâle dominant. Il ne tolère d'autres mâles que si ces derniers se soumettent à son autorité.